télé-


télé-

1. télé- Élément, du gr. têle « loin », signifiant « au loin, à distance » : télévision, téléphone, télégramme. télé- 2. télé- Élément, de télévision, signifiant « de télévision, par télévision » : télédiffusion, téléfilm, télévente. télé- 3. télé- Élément, de téléphérique : télécabine, télésiège.

télé-
élément, du gr. têlé, "au loin".

I.
⇒TÉL(É)-1, (TÉL-, TÉLÉ-)élém. formant
Élém. tiré du gr. « loin, à distance », entrant dans la constr. de nombreux termes, notamment dans le domaine techn. et technol.
A. — [Le 2e élém. est un subst., un adj. ou un verbe]
1. ANAT., BIOL. V. télencéphale, télencéphalisation (rem. s.v. télencéphale).
2. DÉFENSE:
télépointage, subst. masc. Dispositif permettant le pointage à distance des pièces d'artillerie d'un navire de guerre à partir d'un poste central de tir. (Dict. XXe s.).
3. ÉDUC. NAT.
téléenseignement, télé-enseignement, subst. masc. Enseignement par correspondance, complété par des émissions de radio et de télévision (Dict. XXe s.).
4. INFORMAT. V. télétraitement, télétraiter (rem. s.v. télétraitement) et aussi:
télégestion, subst. fém. Mode de gestion à distance de fichiers par le moyen du télétraitement. Tout en conservant les avantages offerts par la solution du service bureau, la télégestion permet d'en éliminer les contraintes liées aux délais de restitution des résultats ou à l'absence de mise à jour des fichiers entre deux traitements (MORVAN Informat. 1983).
5. MÉDECINE:
téléradiographie, subst. fém. Radiographie pratiquée en plaçant la source de rayons à 1,50 m au moins du sujet, qui présente l'avantage de donner une image grandeur nature et sans déformation conique des organes; p. méton., radiographie ainsi obtenue. L'effort de déchiffrement est tantôt extemporané et tantôt se poursuit sur les téléradiographies qui deviennent, ce qu'elles sont pour le poumon, prétexte à des interprétations sérieuses et rationnelles (Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946 [1943], p. 190). Téléradiographies de la tête (Le Monde, 2 oct. 1985, p. 14, col. 4).
téléradiothérapie, subst. fém. Traitement par les rayons X ou d'autres radiations ionisantes dont la source est placée à 1,50 m au moins de l'organisme. (Dict. XXe s.). Téléradiothérapie totale.
6. TECHN. D'INFORM. V. télécommunicant (rem. s.v. télécommunication), télécommunication, télédiffuser (rem. s.v. télédiffusion), télédiffusion, téléécriture, téléphotographie.
7. TECHNOL. V. télécommande, télécommander, télédétecteur (rem. s.v. télédétection), télédétection, téléguidage, téléguider, télémaintenance, télémanipulateur, télémanipulation (rem. s.v. télémanipulateur), télémécanicien (dér. s.v. télémécanique), télémécanique, télémesure et aussi:
téléaffichage, subst. masc. Affichage télécommandé d'informations d'actualité immédiate dans certains lieux publics (aéroports, gares, etc.) (Dict. XXe s.).
tél(é)autographe(télautographe, téléautographe), subst. masc. Appareil qui permet de transmettre à distance des caractères d'écriture ou les traits d'un dessin simultanément à leur tracé. En Amérique certaines bibliothèques emploient le téléautographe qui transmet aux magasins le titre de l'ouvrage demandé au moyen de signaux lumineux (Civilis. écr., 1939, p. 50-11). Télautographie, subst. fém., dér. Transmission de l'écriture, du dessin par le téléautographe. (Dict. XXe s.).
téléclinomètre (-clinomètre, de clinomètre (v. clino-)), subst. masc. Dans un sondage minier, appareil qui permet de mesurer l'inclinaison et de transmettre à distance cette mesure afin d'éviter les déviations (Dict. XXe s.).
télédiaphonie, subst. fém. Mélange de sons transmis aux extrémités d'un circuit téléphonique. Il y a (...) télédiaphonie lorsque les deux courants [courant perturbateur et courant perturbé] sont de même sens (PIR. 1964).
télédynamie, subst. fém. Transmission de la force à distance, en particulier de la force électrique. (Dict. XXe s.).
télédynamique, adj. Propre à transmettre la force à distance (Dict. XXe s.). Câbles télédynamiques.
téléjaugeage, subst. masc. Dispositif de jaugeage à distance d'un réservoir à l'aide d'un transmetteur électrique, pneumatique, radio-électrique, etc. (Dict. XXe s.).
téléréglage, subst. masc. Dispositif permettant le réglage à distance de machines ou d'appareils (d'apr. Industries 1986).
télérupteur, subst. masc. Appareil commandé à distance par des impulsions électriques dont l'une ouvre certains contacts tandis que la suivante joue le rôle inverse (d'apr. SIZ. 1968).
télésignalisation, subst. fém. Transmission à distance de signaux relatifs au fonctionnement d'appareils automatiques, par câble électrique ou optique ou par voie hertzienne; dispositif permettant cette transmission. (Dict. XXe s.).
télésurveillance,télé-surveillance, subst. fém. Surveillance à distance, en particulier à l'aide de moyens électroniques. Télésurveillance de locaux exposés aux effractions, d'installations et de machines, de malades en danger. Télésurveillance des logements (Le Monde, 18 sept. 1973, p. 29 ds Clé Mots). [Le] réseau de bus de Goteborg, la seconde ville de Suède où un système de télé-surveillance (...) favorise un meilleur écoulement du trafic (Le Point, 14 juin 1976, p. 101, col. 3).
télétransmission, subst. fém. Transmission de signaux à distance par les moyens techniques appropriés. — Avez-vous modifié l'organisation de l'administration générale du journal?(...) Cela passe par exemple par une modernisation de certains services, comme le standard téléphonique, la télétransmission et l'informatisation de la documentation (Le Monde aujourd'hui, 1er-2 déc. 1985, p. XIII).
B. — [Le 2e élém. est un élém. formant]
télétoxie, subst. fém. Émission dans le milieu ambiant, par certains organismes, de substances exerçant une action généralement nuisible sur des organismes voisins (d'apr. HUSSON 1970).
2. MÉD., PATHOL.
télangiectasie (angiectasie, de angi(o)- + -ectasie), subst. fém. Dilatation congénitale ou acquise de petits vaisseaux superficiels éloignés du cœur, à la surface de la peau ou d'une muqueuse. Toujours multiples, les télangiectasies se présentent sous forme d'un fin réseau rouge à mailles plus ou moins larges (MAN.-MAN. Méd. 1980).
3. PARAPSYCHOL. V. télékinésie, télékinétique (rem. s.v. télékinésie), télépsychie.
4. TECHN. D'INFORM. V. télégramme, télégrammique (rem. s.v. télégramme), télégraphe, télégraphie, télégraphier, télégraphique, télégraphiquement (dér. s.v. télégraphique), télégraphiste, téléphonade (rem. 1 s.v. téléphoner), téléphonage (dér. s.v. téléphoner), téléphone, téléphoner, téléphoneur (rem. 2 s.v. téléphoner), téléphonie, téléphonique, téléphoniquement (rem. s.v. téléphonique), téléphoniste.
5. TECHNOL. V. télémètre, télémétrer (dér. 1 s.v. télémètre), télémétreur (dér. 2 s.v. télémètre), télémétrie (dér. 3 s.v. télémètre), télémétrique (dér. 4 s.v. télémètre).
Rem. Empr. au lat. ou à l'angl. [Les mots empr. peuvent générer des dér. dont le 2e élém. peut être un suff. ou une dés.] a) Empr. au lat., v. télescope, télescopique1 et 2. b) Empr. à l'angl. ) Parapsychol. V. télépathe (dér. s.v. télépathie), télépather (rem. s.v. télépathie), télépathie, télépathique, télépathiquement (dér. s.v. télépathique), télesthésie, télesthésique (rem. s.v. télesthésie). ) Techn. d'inform. V. télévisé, téléviser, téléviseur, télévision, télévisualisation (rem. s.v. télévision), télévisuel (dér. s.v. télévision). ) Technol. V. téléphérage, téléphérique. ) Vocab. gén. V. télescopage, télescoper, télescopeur (rem. s.v. télescoper).
Vitalité. Télé-1 a été très productif, notamment à la fin du s. dernier et dans le 1er tiers du XXe s. Son évolution est en effet en grande partie liée au développement de certaines techn. ou technol. Dans ces domaines, on constate auj. une régression de télé-1 au profit de télé-2. Prononc.:[tele-].
II.
⇒TÉLÉ-2, élém. de compos.
Élém. représentant un mot régulièrement constr. sur télé-1 (et réduit au morph. télé- qui a intégré son signifié), entrant dans la constr. de nombreux termes, notamment dans le domaine techn. et technol.
I. — Élém. représentant les adj. télégraphique ou téléphonique.
A. — [Le 2e élém. est un subst. ou un adj.; les mots constr. peuvent générer des dér. dont le 2e élém. peut être un suff. ou une dés.] V. télécopie, télécopier (dér. 1 s.v. télécopie), télécopieur (dér. 2 s.v. télécopie), téléimprimeur et aussi:
télébande, subst. fém., techn. d'inform. Bande destinée à actionner un émetteur automatique et sur laquelle sont enregistrés, sous forme de perforations, des signaux télégraphiques. (Dict. XXe s.).
B. — [Le 2e élém. est un élém. formant] V. télétypie (rem. s.v. télétype).
C. — [Le 2e élém. est issu du lat.] V. téléscripteur.
Rem. Empr. à l'angl. [Les mots empr. peuvent générer des dér. dont le 2e élém. peut être un suff. ou une dés.] V. télétype, télex, télexer (rem. 1 s.v. télex), télexiste (rem. 2 s.v. télex).
II. — Élém. représentant le subst. télévision.
A. — [Le 2e élém. est un subst.] V. télécinéma, télédistribution, télé-spectateur.
téléradar, subst. masc. Technique qui permet l'émission ou la réception d'une image radar au moyen de la télévision. (Dict. XXe s.).
télérécepteur, subst. masc. Récepteur de télévision. Synon. téléviseur (ibid.).
2. TÉLÉVISION:
téléfilm, subst. masc. Film conçu et réalisé pour la télévision qui en est le seul support de diffusion. Synon. télévision (v. ce mot D). Ni dramatique de télévision ni film de cinéma: les qualités et les limites du téléfilm sont encore aujourd'hui mal connues. Le terme lui-mêmequi a fait récemment son apparition dans le vocabulaire des spécialistesest ambigu (Le Monde, 25-26 juill. 1976, p. 8 ds Clé Mots). Les 200 000 abonnés [de la quatrième chaîne] (...) pourront voir (...) des matchs de foot, des documents inédits, des séries (...), des dessins animés, et des téléfilms (cette semaine par exemple, « Kim » avec Peter O'Toole, ou « Chronique policière » avec Charlton Heston) (Télérama, 31 oct. 1984, p. 133).
téléjeu, télé-jeu, subst. masc. Jeu programmé en liaison avec un téléviseur. Synon. jeu vidéo. Télé-jeu couleur; téléviseur à télé-jeux incorporés. Fidèle à la politique d'innovations et de techniques de pointe qui a fait sa notoriété en Radio-Télévision depuis près de 30 ans, Pizon s'attaque aux télé-jeux et à la Péri-télévision (Réalités, janv. 1978, p. 8, col. 1).
téléreportage, subst. masc. Reportage télévisé. (Dict. XXe s.).
téléreporter, subst. masc. Reporter de télévision (Dict. XXe s.).
télésouffleur, subst. masc. ,,Appareil permettant de lire un texte face à la caméra`` (Arrêté du 24 janv. 1983 ds Néol. off. 1988, p. 57). Synon. prompteur, téléprompteur.
B. — [Le 2e élém. est un subst.]
télécran (-cran, de écran), subst. masc. 1. Écran de télévision. Le public du télécran. Les personnes impressionnables avaient été priées de s'écarter du télécran car le reportage de cette opération du cœur était réalisé en direct (Le Monde, 10 févr. 1957 ds GILB. 1980). 2. Écran de grandes dimensions sur lequel on peut regarder un programme de télévision. (Dict. XXe s.).
2. TÉLÉVISION:
téléaste (sur le modèle de cinéaste), subst. masc. Concepteur ou réalisateur d'émissions télévisées. « Téléastes » de Suisse romande à Aix-en-Provence (Le Monde, 3 mars 1974 ds Clé Mots).
C. — [Le 2e élém. est un élém. formant tiré du gr.] V. télégénie (s.v. -génie), télégénique (rem. s.v. -génie) et aussi:
télécrate (-crate, du gr. « qui a un pouvoir »), subst. Personne qui utilise la télévision comme un instrument d'action politique. Durant toute la guerre, de Gaulle utilisant les mass media de ce temps-làcomme on ne le disait pas encorese forge donc une image radiophonique. Mais dès son retour au pouvoir, en 1958, il se révèle comme un « télécrate » de grand talent (Le Monde aujourd'hui, 23-24 févr. 1986, p. V).
télécratie (-cratie, du gr. « force, pouvoir »), subst. fém. Pouvoir, utilisation de la télévision comme instrument d'action politique. L'intérêt du livre de Claude Durieux, la télécratie, est de montrer comment l'intuition du fondateur de la Ve République s'est convertie en institution (Le Monde, 25-26 avr. 1976 ds Clé Mots).
téléthèque, subst. fém. Lieu où sont conservés, répertoriés et archivés des documents d'archives de la télévision; collection constituée par ces documents. (Dict. XXe s.).
Rem. Empr. à l'angl., v. téléprompteur.
III. — Élém. représentant les subst. télécommunication (v. ce mot B) ou télématique.
A. — [Le 2e élém. est un subst.] V. téléinformatique, télétravail.
1. TECHN. D'INFORM.:
télébase, subst. fém. Synon. de téléport (infra). La France, avec les « télébases », veut se mettre à l'heure américaine. La première expérience, effectuée à Saint-Didier-Mont-d'or, près de Lyon, a été lancée cette année. On y trouve 800 lignes de téléphone, 50 télex, 75 liaisons spécialisées (Ressources, Temps réel, mars 1987, p. 46).
téléconférence, télé-conférence, subst. fém. Conférence reliant entre eux, par des moyens de télécommunications, des interlocuteurs présents en différents lieux éloignés les uns des autres. « T.R. » [Temps réel]: Alors que pensez-vous des systèmes de téléconférences? B.L. [Brice Lalonde] : (...) La téléconférence, c'est un gadget de plus (Temps réel, sept. 1981, p. 113). V. télécopieur dér. 2 s.v. télécopie ex. de L'Express.
téléimpression, télé-impression, subst. fém. Impression à distance de messages transmis sous forme numérisée par des systèmes télématiques. (Dict. XXe s.).
téléport, subst. masc. Lieu où se trouvent rassemblés un ensemble de moyens de télécommunication à très grandes distances. Metz 2000, la zone industrielle constituée dans la banlieue de la ville lorraine devrait prochainement héberger le premier téléport français (...). Il s'agit d'offrir aux industriels implantés dans cette région des coûts de transport d'informations et de données quatre à cinq fois moindres que partout ailleurs (Ressources, Temps réel, nov. 1986, p. 97). À State Island, par exemple, le téléport de New York est relié par un réseau câblé en fibre optique à une station hertzienne, à vingt-cinq immeubles, aux deux aéroports de la ville ainsi qu'à l'université de Princeton (Ressources, Temps réel, mars 1987, p. 48.
2. COMMUNICATIONS:
télécarte, subst. fém. Carte prépayée utilisable dans une cabine téléphonique publique. Ou alors la cabine à carte. Une télécarte ou une carte Télécom à glisser dans une machine ad hoc. Et où il y en a des cabines à carte? ai-je demandé au préposé. Il n'y en a pas, enfin... presque pas. Il y en aura plus tard (Le Monde, 5 sept. 1985, p. 24).
téléshopping, subst. masc. Mode de vente et d'achat par correspondance fondé sur l'utilisation de moyens télématiques. En France, on attend beaucoup de l'expérience télématique de Vélizy, grâce à laquelle 2 500 foyers vont apprendre à dialoguer par terminal interposé. (...) Ainsi s'ouvre l'ère du téléshopping, le rêve des vendeurs par correspondance puisqu'il signifie le degré zéro de la distance (Le Monde dimanche, 1er nov. 1981, p. V).
B. — [Le 2e élém. est un subst. tronqué] V. télématique.
IV. — Élém. représentant le subst. téléphérage ou téléphérique.
A. — [Le 2e élém. est un subst.] V. télébenne, télécabine, télésiège, téléski.
B. — [Le 2e élém. est un élém. formant]:
téléscaphe, subst. masc. Téléphérique sous-marin composé d'un ensemble de cabines de plexiglas transparent dans lesquelles règne la pression atmosphérique normale et qui permet de recevoir des passagers. (Dict. XXe s.).
V. — Élém. représentant l'adj. téléphotographique. V. téléobjectif.
Vitalité. V. télé-1. Prononc.:[tele-].
BBG.Télé-1 et 2. BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 105 (s.v. télé enseignement). — BRUNET (É.). Le Vocab. fr. de 1789 à nos jours d'après les données du TLF. Genève; Paris, 1981, pp. 620-621, p. 661. — DELAMARRE (G.). Le Vocab. des réseaux. Informatique et gestion. 1979, n° 110, pp. 60-61. — Diff. de termes et déf. Lang. Terminol. 1980, n° 24, p. 4. — DORVAL (A.). Néologie et commun. Néol. Marche. 1980, n° 21, pp 95-97 (s.v. téléconférence), 97 (s.v. télé-distribution), 98 (s.v. télé-éducation). — Dossiers de mots... Néol. Marche. 1979, n° 13, p. 28 (s.v. téléconférence). — GOOSSE 1975, p. 36. — GUILBERT (L.). La Relation préfixation/compos. In: Congrès Internat. de Ling. et Philol. Rom. 13. 1971. Québec, 1976, t. 1, p. 635. — KANT (S.). L'Opinion devant un probl. technologique... Nanterre, 1979, pp. 336-337. — PEYTARD 1975, pp. 221-258; Enq. sur la motivation et le contenu sém. des lexies préfixées par télé-. Beitr. rom. Philol. 1975, t. 14, n° 1, pp. 197-203; Motivation et préfixation... Cah. Lexicol. 1964, t. 44, pp. 37-44. — QUEM. DDL t. 10 (s.v. télékinésie; télékinétique), 20 (s.v. télé-baby), 23, 25 (s.v. télécommandé), 28 (s.v. télégénie), 30 (comp.), 31 (comp.), 37 (comp.).

télé-
Élément de mots didactiques et courants, du grec têle « loin ».
1 Élément savant signifiant « au loin, à distance » (ex. téléphone, télévision).Outre les comp. traités à l'ordre alphab., on rencontre de nombreux composés occasionnels. || Ex. : Téléalarme, n. f.; téléanalyse, n. f. « analyse et traitement (…) de données saisies par télédétection aérospatiale » (Médias et Langage, févr. 1981, p. 17); téléconsultation, n. f. (Médias et Langage); télédéclenchement, n. m. (l'Express, 2 juil. 1973, publ. p. 14); télédiagnostic, n. m. (1967, in P. Gilbert); téléimprimerie, n. f. (Médias et Langage); téléjeu, n. m. « jeu vidéo » (l'Express, 30 déc. 1978, p. 39).
Un grand nombre de formations en télé- sont archaïques, et relèvent de l'histoire des techniques. || Ex. : télégoniomètre, n. m. (1890, Marzi, in Année sc. et industr. 1891, p. 145); téléphonographe, n. m.; téléphonographie, n. f. (1889, Marzi, in Année sc. et industr. 1890, p. 96); téléphonoscope, n. m. (1900, Robida, cit. 2 ci-dessous); téléphote, n. m. (1893, Robida, 1894, p. 69); téléspectroscope, n. m. (1873, Robida, 1874, p. 35); téléthermomètre, n. f. (1890, Robida, 1891, p. 112); télétopographe, n. m.; télétopographie, n. f. (1891, A. Martin, in Année sc. et industr. 1892, p. 438); téléstéréoscope, n. m. (1903, in Rev. gén. des sc., no 15, p. 797).
1 S'approchant du téléphonographe, encastré dans un des piliers de la grille, Barbe, s'annonça.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 7-8.
2 L'ancien télégraphe électrique (…) a été détrôné par le téléphone et ensuite par le téléphonoscope (…)
L'ancien télégraphe permettait de comprendre à distance un correspondant ou un interlocuteur, le téléphone permettait de l'entendre. Le téléphonoscope permet en même temps de le voir. Que désirer de plus ?
A. Robida, Le Vingtième Siècle, p. 54 (av. 1900).
REM. L'auteur de ce roman d'anticipation emploie aussi l'adj. téléphonoscopique (p. 10).
2 Élément tiré de télévision et signifiant « de télévision, par télévision ».REM. Cette valeur, attachée à la diffusion immense de la chose désignée, tend à l'emporter sur la valeur 1., dans la créativité lexicale contemporaine.
a (Choses). || Télécaméra, n. f. (1956, in P. Gilbert); téléclub, n. m. « club de téléspectateurs » (1966, in P. Gilbert); télépolitique, n. f. « politique par télévision » (l'Express, 1er avr. 1980, p. 82); télérécepteur, n. f. (vieilli; 1967; in P. Gilbert). Téléviseur, télé; téléthéâtre, n. m. « théâtre télévisé » (1966).
b (Personnes). Téléaste, téléreporter, téléspeakerine, téléspectateur.
3 Élément tiré de téléphone ou de télécommunication (ex. : télé-information, n. f. [1981]). Téléacteur, télécarte.
4 Élément tiré de téléphérique. Ex. : télébenne, télécabine, télésiège.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • télé — télé …   Dictionnaire des rimes

  • télé — [ tele ] n. f. • v. 1952; abrév. de télévision ♦ Fam. 1 ♦ Télévision. Regarder la télé. Une émission de télé. En appos. Feuilleton télé. 2 ♦ Poste de télévision. ⇒ téléviseur. Allumer, éteindre la télé. Var. très fam. TÉLOCHE [ telɔʃ ]. « Vous… …   Encyclopédie Universelle

  • Tele 5 — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang …   Deutsch Wikipedia

  • tele — tele·cast; tele·me·ter; tele·photo; tele·commuter; tele·conference; tele·ki·net·ic; tele·marketer; tele·mechanically; tele·meteorographic; tele·meteorography; tele·met·ric; tele·met·ri·cal·ly; tele·o·nom·ic; tele·plasmic; tele·por·ta·tion;… …   English syllables

  • Télé Z — Pays  France Langue …   Wikipédia en Français

  • Tele Z — Télé Z  Télé Z {{{nomorigine}}} Pays …   Wikipédia en Français

  • Tele MB — Télé MB Création 1985 Langue Français Pays d origine  Belgique …   Wikipédia en Français

  • Tele M1 — Senderlogo Allgemeine Informationen Empfang …   Deutsch Wikipedia

  • Tele K — Nombre público Tele K Eslogan Nunca seremos la primera Tipo de canal DVB T Programación Generalista Propietario Federación de Asociaciones de Vallecas País …   Wikipedia Español

  • Tele 5 — Création 11 janvier 1988 (1re version) 28 avril 2002 (2e version) Disparition 31 décembre 1992 (1re …   Wikipédia en Français

  • Tele- — Télé Pour les articles homonymes, voir télé (homonymie). Télé est un préfixe d origine grecque signifiant loin. Il est utilisé pour former moult mots français au point que les composés proprement grecs sont maintenant minoritaires. Sommaire 1 Un… …   Wikipédia en Français